les
 
 
 
visuel en passant par maupassant

visualiser les DATES

 
   
     
 
 
créations
 
 
 
 
 

En passant par Maupassant

3 Contes de Guy de Maupassant
LUI? - MENUET - MOUCHE
Familial à partir de 12 ans.

Un comédien danseur qui joue, qui raconte.
Son corps, sa voix, son imaginaire. L’espace, le silence, le poids des mots. La musique, la danse.

Des textes qui n’étaient pas écrits pour le théâtre, mais dotés d’une indéniable puissance dramatique.

Trois contes de l’auteur pour trois moments où le quotidien prend une dimension autre que littéraire, grâce à la magie de la scène.

« En Passant par Maupassant » commence par LUI ?, une allégorie sur la peur et la solitude, suivi de MENUET, une promenade poétique, teintée d’humour et de nostalgie et enfin MOUCHE, qui nous entraîne à bord d’une yole, pour une joyeuse virée amicale et virile sur les cours sinueux et de la Seine.

Tout l’univers de Maupassant transposé au théâtre et par la danse.

 

avec: Xavier FAHY Xavier FAHY
Formé initialement aux Conservatoires de Paris Centre et du XIe en art dramatique et en danse, Xavier Fahy a suivi également des stages en chant, danse et voix off. Il rencontre Luis Jaime-Cortez à l’ocasion d’un stage de Commedia Dell’arte dirigé par ce dernier. Leur rencontre donnera naissance au spectacle En Passant par Maupassant. Comédien, danseur, chanteur et musicien, il se voit souvent confier des rôles où il associe ces différentes compétences.
 Sur les planches, il a joué du classique (Hernani de Hugo, Un Caprice de Musset, Boulingrin et La peur de coups de Courteline, Salomé d’Oscar Wilde) et du moderne (Le royaume de Noël Cie Magic’n Co, Sora de Kwon-Schneider, Je veux voir Mioussov ! de Kataiev, Bonjour Suzanne de Laberche).
 A l’écran, il apparaît dans Monsieur Batignole (Jugnot), Laissez-passer (Tavernier), Le Grand Charles (Stora), Jean Moulin (Boisset), Les Ames Grises (Angelo), Le Grand Meaulnes (Verhaeghe), Les liaisons dangereuses (Dayan), La Répétition (Corsini), et Tais-Toi! (Veber), et dans des séries télévisées (Avocats et associés, Vérité Oblige) et clips vidéo.
Enfin, il gère la Compagnie de l’Yerres, qu’il a fondé en 2003.

Mise en scène et direction d'acteurs : Luis JAIME CORTEZ Luis JAIME CORTEZ
Comédien, metteur en scène et formateur est le directeur artistique et pédagogique de la compagnie.
D'origine argentine, Luis Jaime-Cortez est un « homme de théâtre ». Sa formation universitaire comme l'exercice de sa profession se sont déroulées en Argentine, en Angleterre puis en Espagne. Installé à Paris après depuis 1979, il dirige la compagnie au sein de laquelle il enseigne, crée, dirige, met en scène et joue ses spectacles.
En tant que comédien il joue cette saison dans « Los Demonios » de Philippe Boronad et dans «Coup de Théâtre», spectacle jeune public de la Cie Tintamarre. Au cinéma, il est le père de la mariée dans «Comme les autres» de Vincent Garencq sorti en salle en septembre 2008. On pourra également le voir dans le prochain film d’Olivier Assayas courant 2009.
"La Trilogie du Bonheur", adaptée de trois textes d’auteurs est sa dernière création théâtrale en solo (2006) avec laquelle il a tenu l’affiche au Théâtre des Ateliers d’Amphoux au Festival Off d’Avignon 2008 avec ses trois spectacles en alternance.
En tant que metteur en scène et pédagogue, Luis Jaime-Cortez place « le comédien » au centre de ses préoccupations artistiques et scéniques. La dynamique corporelle et le "jeu masqué" sont à la base de son travail théâtral et de son enseignement. « En passant par Maupassant » est sa dernière mise en scène en solo également programmée au Festival Off d ’Avignon 2008 et « Le Docteur Amoureux » une pièce inédite attribuée à Molière est sa dernière création théâtrale de troupe (Programmé au Théâtre du Nord-Ouest de novembre 08 à Juin 09).
Enfin, c’est aussi un accoucheur attentif, amoureux et passionné d’idées théâtrales toujours renouvelées … ! C’est ainsi qu’il accompagne de jeunes troupes théâtrales à l’occasion de leur première création : dernièrement « Les Siamoises », comédie humaine de la compagnie Tintamarre et « Ne dormir que d’un fil », spectacle jeune public de la Compagnie du Brin d’Herbe. D’autres projets verront le jour dans le courant de la saison.